Rechercher

Balancer loin ce poids qui me pèse !

Mis à jour : 18 avr. 2018


"Qui parmi vous a déjà perdu du poids en fermant la bouche ?

99% d’entre vous?

Et qui parmi vous a récupéré 99% du poids perdu?"


Le premier constat est que, oui, les innombrables régimes proposés par les experts en diététique fonctionnent et permettent de mincir pour les personnes qui les suivent sérieusement.

Le second constat est que maintenir un résultat, on le sait, n’est pas évident, et après un moment… les conduites alimentaires bannies pendant un temps reprennent le dessus.

Effectivement, l’un des grands problèmes de la perte de poids, quelle que soit la méthode utilisée pour l’obtenir, est celui du maintien de cette perte de poids au-delà de la durée du traitement. Les effets d’un régime amaigrissant, quel qu’il soit, sont généralement de courte durée et le patient reprend souvent le poids qu’il a perdu aussitôt qu’il abandonne son régime.


Pourquoi l’hypnose semble être un remède adapté à ce problème ?

Claire n’est ni vraiment boulimique, ni anorexique. Ce qui est certain, c'est qu’elle est obsédée par la nourriture, elle la hante. Elle s’en alimente, au sens propre comme figuré, et la nourriture la détruit par la même occasion. Elle n’est rien sans la nourriture, mais ne peut pas dire que ça l'aide beaucoup.

Claire présente un profil que l’on connait bien: le geste de se remplir de nourriture ou à l’inverse de s’en priver ou encore de se faire vomir en réponse au stress à l’ennui ou à nos peurs est une solution qui peut apparaître un temps comme thérapeutique avant de blesser cruellement.

La conduite qui semblait alors salutaire se mue en une prison à l’intérieur de laquelle l’incarcéré rumine et se tourmente pour en sortir : « Je me dégoûte de ne pas avoir de limites » «Si je perdais ce poids, j’aurai plus confiance en moi ».

La personne s’enferme dans un espoir déçu, une pensée qui boucle et paradoxalement plus elle va contrôler son comportement et s’interdire la nourriture, plus elle va échouer dans ses objectifs. La raison en est que l’interdiction justement, sacralise l’aliment, « je ne peux pas y toucher pour le moment », l'aliment n’en est que plus désirable, jusqu’à ce que le désir, tout comme l'eau débordante d’un fleuve en crue, se répande sur les terrains alentours.

L’être prend donc sa force ailleurs que dans l’espoir (qui peut être déçu). Retrouver le contact avec le corps et ses sensations pour sortir de l’immobilité de cette prison ruminatoire culpabilisatrice et engluante permet de se reconnecter avec son aspiration à vivre.

La technique hypnotique va permettre de retrouver les sensations naturelles du corps. Vous pourrez alors vous libérer de cette impression de bien-être artificiel que les aliments toxiques ont créé dans votre corps et qui est devenu un poids lourd à supporter.


Bon.... Et concrètement me demanderiez-vous l'hypnose pour mincir, ça marche comment?

Et bien... le thérapeute guide le patient vers un état de conscience modifiée pour le faire communiquer avec son corps. En s’adressant aussi au corps et non plus qu'au cerveau, En état d’hypnose, on aboutit à une perception plus globale de notre être (nous l'avons vu... la réflexion génère des pensées ruminatrices, anticipatrices et de contrôle qui enferment).

Avec peu de temps, des nouveaux réflexes s’assemblent et d'autres envies plus saines pour soi se développent. En parallèle, progressivement, la personne se libère de ces anciennes envies et automatismes toxiques pour son corps.

Roseline Bueder

238 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

M'appeler

+33 663 015 356



 

© 2015 par Roseline Bueder
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now