Rechercher

Technoférence, quand le numérique perturbe la relation parent-enfant

Les trois quarts de la population française (76%) se connectent quotidiennement à internet et les parents ne sont pas exclus de ces observations. Ils passent de plus en plus de temps sur leur portable, smartphone, tablette et ordinateur et cela interfèrent leur relation avec leurs enfants. Les chercheurs parlent de "technoférence" pour décrire le phénomène d'interférence du numérique dans les relations humaines.

Brandon T. McDaniel et Jenny S. Radesky ont publié dans la revue Child Development, qui confirme des associations significatives entre les perceptions personnelles des parents et leurs usages des technologies numériques et les difficultés de comportement chez leurs enfants, notamment un impact négatif en raison des interruptions des interactions entre la mère et l'enfant, mais pas dans la relation avec le père. La moitié des parents signale que leur utilisation de ces technologies perturbe leur communication avec leurs enfants et cela, trois fois par jour ou plus. Au delà, cette étude apporte la preuve de la nécessité raisonnable de ces dispositifs pour préserver les interactions sociales et familiales, et pas seulement parentales. Enfin, en pratique, face à un jeune enfant fatigué ou un énervé, il vaut mieux oublier quelque temps son mobile.


McDaniel, B. T. and Radesky, J. S. (2018), Technoference: Parent Distraction With Technology and Associations With Child Behavior Problems. Child Dev, 89: 100-109.


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

M'appeler

+33 663 015 356



 

© 2015 par Roseline Bueder
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now